Interview de Céline NGUYEN-CAO, participante du WILLA Possible powered by Contrex

- Publié le 4 avril 2018

unnamed-2

Peux-tu nous résumer ton parcours ?

Je travaille depuis 10 ans dans le management des établissements de santé : cliniques, hôpitaux, EHPAD, résidences services pour seniors.

En 2016, je découvre que j’ai un cancer et je fais une pause d’un an pour mes traitements. Aujourd’hui, je suis en rémission et j’ai repris le travail.

Peux-tu décrire ton projet en quelques mots ?

Une fois mes traitements terminés, je me rends compte que la vie « post-cancer » n’est pas aussi facile que je pouvais le croire. Des nouveaux repères à trouver et la peur de la récidive se mélangent à la joie d’être en vie.

Je partage ce constat avec d’autres patients en rémission, qui ressentent le besoin d’être accompagnés pour cette période « post-cancer ». Je décide donc de proposer un tel accompagnement ! Je pars sur l’idée d’un coaching en ligne et l’organisation d’événements pour se retrouver et partager. J’aimerais co-construire cette offre avec une communauté de patients. Ainsi est né l’Afterk !

DZRnRDYWkAAusjP.jpg-large

Peux-tu nous raconter ton déclic entrepreneurial ?

J’ai longtemps réfléchi et recherché le « déclic ». Je le voyais comme un éclair de génie qui allait changer ma vie, en me faisant découvrir ce pour quoi j’étais faite. J’étais très frustrée de ne pas le voir arriver. Or, j’ai découvert l’importance de passer à l’action pour le rencontrer.

Avant la maladie, je réfléchissais beaucoup et éventuellement, je passais à l’action. L’expérience de la maladie m’a poussée à agir.

Dès que j’ai une envie, une idée, je cherche à la concrétiser le plus vite possible, en procédant par une succession de petites actions. Tant que les actions m’ouvrent les portes sur d’autres actions, je continue.

Si les actions restent lettre morte, je réajuste ou j’arrête. C’est de cette manière que j’ai découvert ma passion pour le tricot, le yoga et… que j’ai eu l’idée de mon projet !

Pourquoi as-tu voulu participer au WILLA Possible powered by Contrex ?

Je me suis totalement reconnue dans la présentation du programme : « Aujourd’hui, trop de femmes en France n’osent pas se lancer », « Le programme […] a pour mission d’accompagner les femmes […] en les aidant à passer de l’idée à l’action ».

Que retiens-tu de ces 3 jours de bootcamp ?

De très belles rencontres qui m’ont fait évoluer à vitesse grand V, que ce soit avec les autres participantes ou avec les coach. J’ai trouvé les réponses à mes questions grâce aux coach, ce qui m’a amenée à me poser d’autres questions pour aller plus loin : je progresse ! L’impression d’être dans mon élément dans cet environnement « start-up au féminin ». Le plaisir de présenter mon projet et de voir qu’il suscite un intérêt auprès de personnes d’horizons divers.

Le programme a-t-il répondu à tes attentes ? 

Complètement et plus encore ! J’ai adoré échanger avec les autres participantes et les coach, qui nous faisaient partager leur culture « start-up » et leurs expériences.

Un mois après la fin de celui-ci où en es-tu ?

Je suis boostée et plus confiante en mon projet. Je finalise mon blog qui, je l’espère, me permettra de fédérer une communauté avec laquelle je co-construirai mon offre. J’approfondis mon business model en recherchant des partenaires pertinents. Nous sommes toujours en contact avec les autres participantes.

Pour finir, pourquoi recommanderais-tu celui-ci et que dirais-tu à une personne qui hésite à sauter le pas ?

Participer au WILLA Possible powered by Contrex, c’est trouver un environnement bienveillant et stimulant. C’est se donner les moyens de faire évoluer son idée vers des réalités.

DZOEsdCWAAAQculPour en savoir plus sur le projet de Céline :

Site internet / Facebook / Twitter / Instagram

Si vous souhaitez à votre tour participez au WILLA Possible powered by Contrex, deux sessions sont à venir :