Le hub de Paris Pionnières FIER de soutenir les EntrepreneurEs de la Niaque !

#Blog - Publié le 6 décembre 2016

Entrepreneures de la niaque

Le 5 décembre dernier à 18h30, à l’occasion de l’inauguration du mouvement des EntrepreneurEs de la Niaque à la BPI, Marie Georges, Présidente de Paris Pionnières intervenait avec force et énergie pour témoigner de sa volonté de soutien pour les femmes dans l’économie.

Les EntrepreneurEs de la Niaque! une nouvelle mouvance qui promeut l’entrepreneuriat au féminin, et met en lumière les défricheuses qui innovent et/ou exportent leur entreprises à l’international. L’enjeu étant de défendre la mixité afin de construire la nouvelle économie de demain et d’accompagner toutes celles qui osent relever le défi des entreprises au féminin dans des secteurs réputés – encore aujourd’hui – comme « masculins ».

L’enjeu de ce mouvement s’inscrit donc aussi dans la lutte qui tend à réduire les inégalités hommes-femmes puisque selon le dernier rapport Global Gender Gap publié en novembre 2016, il faudrait attendre 2133 pour retrouver une égalité économique : soit 118 ans pour rattraper ce retard !

FullSizeRender (13)
De g. à d. , Nicolas Dufourcq, Directeur Général de la Bpifrance et Jean-Christophe Tortora, Président de La Tribune

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Pour cette soirée d’inauguration, introduite par Nicolas Dufourcq et Jean-Christophe Tortora, 6 personnalités inspirantes aux parcours atypiques et variés ont pris la parole pour livrer leurs visions et conseils pour appréhender l’innovation et briser le plafond de verre.

Parmi elles, notre Présidente Marie Georges, a défendu les valeurs et la vision de Paris Pionnières au travers d’un pitch énergique et engagé dans lequel elle a décrit l’objectif du Hub : montrer l’exemple, rendre visibles et accompagner celles qui souhaitent entreprendre, révéler les potentiels !

FullSizeRender (9)
Marie Georges, Présidente de Paris Pionnières

Pour notre Présidente, il s’agit d’un point essentiel, puisqu’il est interpellant de constater que sur 100 startups créées seulement 8 ont des femmes à leur tête, prouvant ainsi un manque flagrant d’équité hommes-femmes.

En insistant sur l’importance du potentiel économique et de la valeur que représente les femmes dans la création d’entreprises, Marie Georges a mis en avant cette notion nécessaire d’empowerment féminin.
En effet, les femmes ne peuvent être réduite à une cause ou une « minorité souffrante », mais devraient être considérées comme ce qu’elles sont, à savoir, les représentantes de la moitié de l’humanité.

 

Paris Pionnières s’engage à accompagner toutes ces entrepreneurEs en devenir qui souhaitent se lancer dans l’aventure, au travers de programmes adaptés en fonction de leurs besoins et du stade d’avancement de leur projet. L’objectif étant de promouvoir une « culture de l’entrepreneuriat féminin » et d’encourager la mixité globale comme vecteur de croissance économique.

#GoWomenLeaders & bravo à LaTribune et la BPIFrance pour l’initiative ! 

FullSizeRender (14)
Les 6 entrepreneurEs de la Niaque réunies !

 

Partagez l'article